Assurance prêt immobilier : comment ça marche ?

1520
Partager :

Lorsque vous sollicitez un prêt immobilier auprès d’une institution bancaire, celle-ci vous demandera systématiquement de souscrire une assurance pour ce prêt. Toutefois, même si votre banque vous en propose une, vous avez la possibilité de choisir d’y souscrire chez qui vous voulez. Qu’est-ce que l’assurance prêt immobilier et comment fonctionne-t-elle ? Lisez !

Fonctionnement de l’assurance prêt immobilier

L’assurance du crédit immobilier est une garantie que le remboursement du crédit ne s’arrêtera pas si l’emprunteur éprouve des difficultés à le faire. Elle est donc naturellement exigée par les banques parce que le crédit immobilier est souvent accordé sur de longues périodes.

Lire également : Les quartiers en vogue pour investir dans l'immobilier en Bretagne

En effet, l’établissement qui accorde le prêt prend le risque que l’emprunteur ne rembourse pas s’il devient invalide, s’il décède ou s’il perd son travail. Tant de situations qui peuvent conduire à un non-remboursement du prêt font que les institutions financières préfèrent se prémunir en exigeant systématiquement cette souscription.

Outre avec la banque qui octroie le prêt, il est possible de souscrire cette assurance auprès d’une autre institution bancaire ou d’un assureur. Il ne faut donc pas hésiter à se rapprocher d’autres institutions pour demander leur devis. L’assurance prêt immobilier représente un budget considérable dans le montant du crédit. Il peut représenter jusqu’à 30 % du prêt.

A lire en complément : Qui paie les frais d'agence immobilière ?

Il est donc judicieux de comparer plusieurs offres afin de choisir la mieux adaptée à votre situation et la moins coûteuse. Les économies à réaliser peuvent se chiffrer à des milliers d’euros.

Quelles sont les garanties de l’assurance prêt immobilier ?

Le contrat d’assurance du crédit immobilier comporte des garanties contre plusieurs types de risques. Certaines sont obligatoires et sont exigées par l’établissement prêteur. D’autres sont facultatives, leur souscription est volontaire, mais augmentent le montant des cotisations.

Parmi les garanties obligatoires, il y a la garantie décès et perte totale, et irréversible d’autonomie. L’assureur prendra donc en charge le remboursement du capital du restant en cas de décès ou de handicap extrême causé par une maladie ou un accident. Ainsi, les héritiers pourront prendre possession du bien sans toutefois hériter du crédit impayé.

Il y a également les garanties incapacité temporaire de travail et invalidité totale permanente. L’assureur prend en charge le remboursement d’une partie des mensualités lorsque l’emprunteur ne peut pas exercer son métier ou lorsqu’il devient invalide. Cependant, le taux d’invalidité doit être supérieur à 66 %.

La garantie d’Invalidité permanente partielle est quant à elle obligatoire selon les institutions. Il y a aussi la garantie perte d’emploi qui est également facultative et peut toutefois être exigée pour les CDI de moins d’un an.

Quel est le coût de l’assurance prêt immobilier ?

Le prix de l’assurance d’un crédit immobilier n’est pas fixe et dépend de plusieurs facteurs. Il y a d’abord l’âge de l’assuré ; plus il est élevé, plus grand devient le risque que représente l’emprunteur. Il y a aussi sa santé : si les risques de maladies sont élevés, le montant des cotisations sera lui aussi élevé.

Il y a enfin le nombre de garanties auquel l’emprunteur souscrit dans le contrat d’assurance. Cependant, il y existe une autre variable qui dépend cette fois-ci des assureurs. C’est le taux effectif annuel de l’assurance (TAEA). Au moment de comparer les offres, ce chiffre peut faire la différence.

Si vous êtes en bonne santé et jeune, il peut être intéressant de passer par des assureurs indépendants. Vous bénéficiez des mêmes garanties que les assurances des banques tout en payant moins.

Comment choisir son assurance prêt immobilier ?

Choisir son assurance prêt immobilier est une étape importante dans l’obtention d’un crédit. Voici quelques éléments à prendre en compte pour faire le bon choix.

Il ne faut pas hésiter à comparer les différentes offres proposées par les assureurs et les banques. Effectivement, chaque offre présente ses avantages et ses inconvénients. Il faut bien connaître ces éléments pour faire un choix éclairé.

Au moment de choisir votre assurance emprunteur, il peut être intéressant de faire jouer la concurrence entre différents assureurs ou courtiers spécialisés dans ce domaine. Cela vous permettra d’obtenir des tarifs plus avantageux et adaptés à votre profil.

Avant de signer un contrat d’assurance prêt immobilier, il faut bien lire toutes les clauses afin d’éviter toute mauvaise surprise ultérieure. Les garanties proposées doivent être examinées avec attention ainsi que leur niveau de couverture face aux risques encourus au cours du remboursement du prêt immobilier.

Il faut tenir compte des cotisations et de la prise en charge des risques couverts par l’assurance-emprunteur. Choisir son assurance prêt immobilier dépend donc de plusieurs facteurs. En étant vigilant et en prenant le temps d’analyser les différentes options, vous trouverez l’offre la plus adaptée à vos besoins et votre budget.

Les avantages et inconvénients de l’assurance prêt immobilier proposée par la banque

Choisir son assurance prêt immobilier proposée par sa banque présente des avantages et des inconvénients. Voici les éléments à prendre en compte pour faire le bon choix.

Les avantages de l’assurance prêt immobilier proposée par la banque sont multiples. D’abord, cette solution est très pratique puisqu’elle permet d’avoir une réponse rapide quant à la faisabilité du projet. Effectivement, les établissements financiers connaissent bien votre profil et peuvent donc vous proposer une offre personnalisée rapidement.

Souscrire une assurance emprunteur auprès de sa banque peut être avantageux dans certains cas car celle-ci peut offrir des tarifs avantageux si vous êtes déjà client depuis longtemps ou que vous possédez plusieurs comptes chez elle.

Il y a aussi quelques inconvénients à considérer lorsqu’on choisit de souscrire son assurance crédit directement auprès de sa banque. Il faut savoir que la concurrence entre les assureurs n’est pas toujours présente dans ces contrats-là, ce qui fait qu’il n’y a pas forcément un large choix en termes d’options ou même lorsqu’il s’agit du niveau de couverture choisi.

Il faut savoir que si on décide finalement de ne pas contracter l’emprunt auprès de cette institution bancaire mais plutôt avec une autre entité financière ayant des taux plus attractifs, cela peut entraîner toutes sortes de complications administratives voire pécuniaires. Vous devez prendre une décision finale afin d’éviter tout désagrément à l’avenir.

Partager :