Découvrez le fonctionnement du potentiomètre

520
Partager :

Un potentiomètre est un composant électrique qui agit comme un diviseur de tension variable. En général, il possède trois bornes, dont l’une est reliée au bouton de commande. Par ailleurs, lorsqu’il est doté de deux bornes, il constitue une résistance variable, appelée rhéostat. Il existe plusieurs formes de potentiomètres, notamment le rotatif, le curseur, le multiple et le potentiomètre. En poursuivant la lecture de ce guide, vous allez tout apprendre sur ce fabuleux dispositif. Alors, commençons !

Les différents types de potentiomètre

Découvrez ci-dessous quelques variantes des potentiomètres :

A voir aussi : Les atouts de la Bretagne pour surmonter la crise

Rotatifs 

Ils ont un contact semi-circulaire réalisé avec un matériau résistant, tel que le graphite. Chaque extrémité du contact est connectée à une borne et une tension est appliquée aux bornes. L’arbre est connecté à un autre contact qui se déplace sur la surface du contrat connecté au troisième terminal. L’utilisateur agit sur eux pour faire varier les paramètres normaux de fonctionnement. Par exemple, contrôler le volume audio d’un appareil.

Trimmer

Ces derniers sont les versions utilisées dans les circuits électroniques pour ajuster les niveaux de tension. Généralement, leur réglage est réglé en usine et peut rarement être ajusté à nouveau. En effet, le réglage se fait avec un tournevis, car ils n’ont pas l’arbre de rotation.

A lire en complément : Les avantages des robots aspirateurs

Coulissants

Les potentiomètres coulissants également appelés faders, ont une section droite, réalisée avec un matériau résistif entre deux bornes. Puis un contact qui se déplace le long de la troisième borne.

Numériques

Ce sont des logiciels qui utilisent un ordinateur pour effectuer des ajustements de tension mineurs sans avoir besoin de pièces mécaniques. Ils sont couramment utilisés dans la production musicale.

Applications des potentiomètres

Les potentiomètres sont des appareils compacts, utilisés pour réguler la tension à des points spécifiques du circuit. En effet, ils sont couramment utilisés pour contrôler la sortie audio des radios et des téléviseurs. Le volume, les graves, les aigus et la balance des haut-parleurs sont tous réglés avec des potentiomètres.

Ils peuvent également contrôler la luminosité, le contraste et la balance des couleurs des téléviseurs. De plus, les rhéostats sont utilisés comme variateurs de lumière pour contrôler le courant à fournir aux lampes.

Fonctionnement du potentiomètre

Les potentiomètres ont des codes qui leur permettent l’identification. En effet, la résistance est généralement indiquée explicitement en ohms (par exemple 500K pour 500 000 Ω). Par exemple : le code ‘ 501 ‘ correspond à 50 • 10 1 ou 500 Ω. Le code 10 3 est 10 • 10 3 ou 10 kW.

Il convient de rappeler que le potentiomètre peut convertir le déplacement ou la rotation d’autres quantités physiques telles que la résistance, la tension et le courant. Si vous utilisez le potentiomètre comme une résistance variable pour modifier le courant. Ce dispositif s’appelle un rhéostat.

Enfin, vous recherchez d’autres composants électriques de haute qualité? Visitez tme.eu maintenant et choisissez parmi plus de 500 000 produits disponibles.

Partager :