Pompes de relevage : ces pompes submersibles si utiles contre l’eau non désirée

53
Partager :

Les éléments de la nature comme l’eau ne sont pas faciles à devoir gérer lorsque l’on doit drainer une cave, un sous-sol, une pièce, un bac de rétention ou un puisard. Avec des contraintes spécifiques, ces derniers ne pourraient pas profiter d’une pompe classique, alors qu’une pompe de relevage sera capable d’assurer la fonction de vidanger le surplus d’eau.

Pompes submersibles : plusieurs types existants

Pourquoi utiliser une pompe de relevage ? C’est la question principale que beaucoup de personnes se posent face à des pompes classiques : les pompes lambdas ne sont tout simplement pas capables de répondre à autant de contraintes qu’une pompe de relevage. En effet, il faut savoir qu’une pompe de relevage devra agir dans des conditions plus compliquées et demanderont donc plus d’exigences techniques : le dessous de cet appareil aspire directement l’eau, est dotée de filtre spécifique (selon le type d’eau à drainer) et doit pouvoir la rejeter.

A voir aussi : Comment avoir un bon de transport véhicule sanitaire léger ?

D’ailleurs, selon la profondeur, le volume, la spécificité de l’eau et la vitesse à laquelle évacuer l’eau indésirable : le type et les caractéristiques techniques ne seront pas les mêmes pour aspirer ce surplus d’eau. Heureusement, il existe un type de pompe pour répondre à chaque besoin spécifique :

  • La pompe de relevage eaux usées – il s’agit de la pompe avec le moins de contraintes pour évacuer les eaux ménagères (machine à laver, lave-vaisselle, évier).
  • La pompe vide cave – quant à elle, cette pompe aura un filtre pour capter les particules indésirables.
  • La pompe de relevage sanitaire – la pompe de référence pour utiliser par exemple dans un sanibroyeur.
  • La pompe de relevage eaux chargées -matières sableuses, solides et fécales ne lui feront pas peur.
  • La pompe de chantier – la pompe capable de drainer l’eau chargé / l’eau fécale avec de grosses particules à prendre en compte.
  • La station de relevage – elle excelle pour récupérer l’intégralité des eaux d’un logement.
  • La micro station – la pompe faite pour un usage domestique (cuisine / local de lavage).

Toutes les contraintes pourront être traitées, grâce à un genre de pompe différent et draineront les eaux à évacuer. Une aubaine lorsque l’on se demande comment bien pouvoir gérer un certain flux d’eau à un endroit donné.

Lire également : Pourquoi mon site ne marche pas ?

Pompes immergées : un cahier des charges bien plus drastique pour agir dans toutes les conditions

Les pompes immergées doivent répondre à un très grand nombre de particularités pour agir en tant que tel : évacuer des eaux limpides, des eaux chargées en particules, des eaux sablonneuses ou des eaux fécales n’auront pas les mêmes contraintes. De plus, la hauteur à laquelle devront évacuer les eaux, la hauteur à laquelle pourront “pousser” certaines pompes ou les volumes que pourront prendre en charge les pompes de relevage ne seront pas les mêmes selon les besoins.

Ces pompes seront donc à toute épreuve pour pomper l’eau dans des conditions parfois extrêmes et la canaliser / l’évacuer. Chose que les pompes classiques ne pourront jamais faire tout en durant dans le temps. Les pompes immergées sauront de ce fait rendre de précieux services en cas de besoins spécifiques.

Partager :